Partenaires

 

L'idée du projet de plate forme dédiée à l'efficacité énergétique grâce à la rénovation du bâtiment Beauséjour a désormais plus de 5 ans.

Pour la gestation du projet, un nombre très important de contacts a permis de "tester les idées" et d'asseoir le projet.

De très nombreuses études ont été réalisées avec l'appui des "fidèles de la première heure" : plusieurs sont présents au sein du conseil d'administration de l'Institut.

1/ La commune de Mandres les Roses a pris en charge les dépenses suivantes pour des études concernant le bâtiment, études à incorporer dans le dossier de soumission à l'appel à projet bâtiment BBC Ademe/Région :

  • expertise SOCOTEC en juin 2009 des planchers (carottages réalisés) et de l'état de la charpente : 2500€
  • étude de faisabilité de l'architecte (Alain Maumené) : 4000€ en 2009

2/ Les études réalisées à ce jour comprennent une simulation thermique garantissant l'atteinte possible du seuil BBC : réalisée par le BET Synergisud et financée par le collectif de professionnels (94 adhérents dont plusieurs groupes industriels, Bureaux d'étude ou de contrôle, etc,) du bâtiment PROMODUL (Michel Dubézy délégué Général (ici en présence de JF Roverato, ex-PDG d'Eiffage sur la photo en juillet 2010 pour une convention relative à des stagiaires FEE Bat)).

Michel_Dubezy&JFRoverato;_V3.jpg

3/ Pierre Rasolo (GreenBuilding) a réalisé gracieusement une simulation thermique dynamique du bâtiment en octobre 2011.

4/ Notre prestataire pour la réalisation de ce site Internet (financée par Promodul), DIXENS, a réalisé un travail et un accompagnement de très grande qualité, tout en consentant "par conviction" une offre au coût très compétitif pour notre structure en phase d'amorçage. Nous souhaitons recommander Dixens pour tout organisme public ou privé désirant créer son propre site.  

L'internaute aura par ailleurs compris qu'à côté de ces prestations, des centaines d'heures ont permis de mettre à votre disposition un projet mûr et des outils très performants.

Plusieurs contacts apparaissent prometteurs et seront poursuivis.

Quand aux contacts apparement sans suite, citant Sempé, "l'Institut n'est pas rancunier, mais il a la liste..."